24/05/2008

Comme un arbre

Comme un arbre
 

arbre

Comme un arbre
j’ai besoin de lumière...
si je suis fermement attachée à mon sol
toujours mariée à la terre
je grandis néanmoins vers le ciel et je croîs...
je mûris en noblesse et en beauté.


Certains jours noirs et sombres de l’hiver
ou certaines heures d’automne noyées de pluie
je travaille à l’intérieur et j’attends...
nulle protection ni secours
incertitude maillée d'espérance
je ne commande pas à la nature
je collabore avec elle.


Comme un arbre
j’ai mes saisons
mes forces, mes failles
continuer... comme un arbre
ce n’est peut-être pas
maudire les intempéries
mais les accueillir
dormir une courte nuit
pour recommencer le lendemain
apprendre à mourir
pour renaître.


Continuer... comme un arbre
c’est peut-être me lever chaque jour
avant le jour
prête à affronter les coups du sort
prête à faire alliance avec ma vie.


Je connais misère et grandeur...
le passage de la nuit au jour
la fraîcheur des rivières à mes pieds
et le fruit du labeur de mes bras.


Que sais-je encore?
J’ai appris à m’incliner
à me redresser
à écouter la beauté dans le murmure du vent...


Parfois ma parure
cache mon écorce fragile
parfois encore je me dépouille
pour mieux me révéler
j’ai le juste orgueil
de donner l’ombre au passant
comme j’ai la fierté
de mes racines profondes.


Les marques de mon passé
trahissent mon âge, mes peurs et mes pensées
voyez mes noeuds d’anxiété
mes blessures, branches cassées
pourtant, je m’élève malgré tout
je parfume l’air à ma façon...
le temps me couronne de fleurs
à l’occasion


En vieillissant
je me souviens avec émotion
de l’oisillon que j’ai bercé
et du refuge que j’ai offert
aux jeunes de mon quartier
mes prières deviennent contemplation
j'apprécie
l’horizon du lendemain... je chante l'oraison


Si l’arbre est fort
il craint toujours le feu et le bûcheron
de même
je frémis devant le mal, la guerre
et plus que tout...
devant l'indifférence, l'insouciance
Je porte toujours en moi l'arbre de la croix!


Certains arbres
deviennent bois de chauffage
paniers de bois
feuilles de papier sablé ou ciré
bois d’ébénisterie
copeaux, gîtes, balai neuf ou lambris


je parie que la Vie fera de moi
une petite feuille de papier fleuri...
j'espère qu'on y écrira
un vers ou deux de poésie...

Source: www.lespasseurs.com

6338b5c3df

23:36 Écrit par Rose dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : texte, arbre, vie |  Facebook |

16/05/2008

Le bonheur, c'est ici et maintenant...

Voilà qui correspond tout à fait à mon vécu et ma façon de penser ...

nature185

Bien sûr que la vie est remplie de misères,
Je n'ai jamais dit le contraire.
Je sais que j'en ai eu ma part à éteindre
Et que j'ai mille raisons de me plaindre.
Contre moi vents et orages se sont unis;
Et combien de fois le ciel a été gris!
Les épines et les ronces m'ont piqué,
À gauche, à droite, et ailleurs aussi.
Mais, pour dire toute la vérité,
Fait-il assez beau aujourd'hui!
 
À quoi sert de toujours brailler
Et de rabâcher les soucis d'hier?
À quoi sert de ressasser le passé
Et, au printemps, de parler de l'hiver?
Un chacun doit avoir ses tribulations
Et mettre de l'eau dans son vin.
La vie n'est certes constante célébration.
Des soucis?  Bien sûr, j'ai eu les miens.
Mais il faut bien le voir aussi:
Il fait diablement beau aujourd'hui!
 
C'est aujourd'hui que je vis,
Et non pas il y a un mois.
T'en as, t'en as pas, tu donnes et tu prends
Selon qu'en décide le moment.
Hier, un nuage de chagrin
A bien assombri mon chemin.
Demain, il pleuvra peut-être
À casser les carreaux de fenêtres,
Mais faut le dire, puisque c'est ainsi:
Fait-il assez beau aujourd'hui!

(Douglas Malloch)

fee%20printemps

23:20 Écrit par Rose dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : texte, vie, bonheur, positif |  Facebook |

11/05/2008

Maman

Bonne fête à toutes les mamans qui passeront par ici!
Que ce jour soit jour de paix, tendresse et joie!
TN-23562-Roses-rouge-et-coeurs

Une maman
 
Elle est la première à perdre le sommeil
À passer d'innombrables nuits blanches
Pour te protéger, elle est celle qui veille
Et avec amour, sur toi, elle se penche
Pour voir naître dans tes yeux des soleils
Te réconforter de son sourire d'ange
Elle dépensera tant d'énergie
Et ne comptera pas les heures
Elle sera prête à suspendre sa vie
Pour s'assurer de ton bonheur
Elle t'encouragera à vaincre tes peurs
Elle sera là, même quand tu pleures

Si par moment, tu te sens triste et délaissé
C'est elle qui saura le mieux te consoler
Elle devine tes moindres états d'âme
Elle est prête à donner son âme
Pour t'empêcher de trop souffrir
À travers les étapes de la vie à franchir
Elle est telle l'incandescence d'un phare
Qui toujours te guidera à travers le brouillard
Ton port d'attache dans les moments difficiles
La flamme qui ne s'éteint pas, même si elle vacille
Elle t'as mis au monde et, elle seule, te connaît
Même lorsque ton chagrin ne transparaît

C'est elle qui t'amène au bout de tes rêves
En croyant que tu peux les réaliser sans trêve
Garde-toi bien de lui faire le moindre chagrin
Et si malgré tout, un de ces jours, tu y parviens
Elle sera toujours là, pour te prendre la main
Te pardonner et t'aimer toujours jusqu'à la fin
Si par malheur, elle n'est plus là, tout près
Sois sûr, qu'à quelque part, elle veille sur toi en secret
Que jamais, elle ne t'abandonnera à tes tourments
C'est le gage d'amour d'une maman.
carterie_22


 

00:11 Écrit par Rose dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : fete, maman, texte, chanson, mere, linda lemay |  Facebook |

03/05/2008

Le chant des oiseaux

Peu de jardinage aujourd'hui ... Matinée coureries dans les magasins! grrrr! J'aime pô ça! Mais bon, quand même une chose positive: je me suis acheté un nouvel apn (merci belle-maman!).  Après-midi, un peu flemmarde et raplapla à cause d'un refroidissement ... chez moi, ça se répercute tout de suite sur les zones sensibles (dont un et non des moindres: le dos). M'en vais en chercher un meilleur sur e-bay! TN-5519-mdr

Bon, j'ai quand même repiqué en pots les petits lobélias que j'avais semés en terrines, voici six semaines!

Demain, visite aux serres de Namur. Ils font journée Portes ouvertes. (pour l'anecdote, nous y étions allés ce matin car d'habitude, ils font cela tout le WE! Ben non! Là, c'était fermé! Restriction! Cela coûte trop cher de payer le personnel qui devait être présent les deux jours! Depuis la nouvelle majorité à Namur, ils font des restrictions sur tout!

Donc, demain, plein de photos avec le nouveau numérique!

image389LA NOCE DES OISEAUX

Les arbres se sont habillés de couleurs pastels,
Jonquilles, crocus ont bravé la fraîcheur du temps,
Que déjà, les oiseaux publient leurs noces dans le ciel.
Neiges et froidures sont parties : " vive le Printemps ! "
 
Immense symphonie, où des millions de fleurs,
Se mélangent en un jour, aux bourgeons de velours
D'un coup de baguette magique : le ciel sort ses couleurs
Pour éblouir nos yeux, il devient troubadour.
 
Dans un ballet de cabrioles fantastiques
Les oiseaux dansent, s'accouplent et préparent leur nid,
Guidés par une force invisible et mystique,
Leur chant monte en hommage : au Maître de Symphonie.
 
Les oiseaux se sont embrassés sur les branches,
Et des angelots coquins ont ajusté leurs flèches...
Etrange ! tout ce que le Printemps en un jour change !
 
Les arbres se sont habillés de couleurs pastels,
Tandis que sous leurs branches les amoureux de mèche,
Se content fleurette quand roucoulent les tourterelles.

(Jean-Claude Brinette)

fcd0f4078a
 

 

22:43 Écrit par Rose dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : chant, oiseaux, texte |  Facebook |

26/04/2008

Merci la vie!

Merci la vie

00we2bsl

 
 
Merci la vie de m'avoir fait naître
dans une famille au mal-être;
non désirée, non surveillée
et plutôt  mal aimée;
j'ai ainsi appris:
qu'importe ma vie,
aimer n'est pas obligatoire
à chacun son histoire;
j'ai appris à  l'accepter, pour  me libérer
de cet immense besoin d'être aimée...
 
Merci ma mère de m'avoir laissé faire
seule, sans vrais  repères
juste libre, et  me voir naître
à la vraie vie, celle des maîtres
qui n'ont pas besoin de se soumettre.
 
Merci mon amie de m'avoir dit merci,
d'avoir préservé ta vie, que j'avais trop envahie;
j'ai ainsi appris; qu'en amitié aussi
tout n'est pas permis.
 
Merci à mon mari de m'avoir dit : "  C'est fini ! "  
je ne t'aime plus,  j'ai plus envie "  
j'ai ainsi appris
que l'amour n'est jamais acquis,
qu'il faut le conquérir, ou le  laisser partir.
 
Merci la vie de m'avoir faite fragile
avec une santé peu docile;
je peux  ainsi apprécier pleinement
chaque minute, chaque instant.
 
Merci la vie pour tous ces combats;
j'ai appris à ne pas baisser les bras,
on peut tout perdre d'un coup
mais  l'accepter, quels que soient les coups.
 
Aujourd'hui je me sens sereine,
posée, souveraine,
sans ressentiment ni haine
juste vivante.... et j'aime !

Auteur : Thérèse Chenevière

fleur32

 

Envie d'un bout de tarte?

Click sur la photo

tarte_sucre

23:40 Écrit par Rose dans Général | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : merci, vie, poesie, tarte, texte |  Facebook |

24/04/2008

Ce 24 avril

Un an déjà!!!

 213

Théo_un_an

 

Joyeux anniversaire,

mon p'tit loulou!

anniv27cu4

21:40 Écrit par Rose dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : anniversaire, theo, petit-fils |  Facebook |

20/04/2008

Je suis ce que je suis

Je suis ce que je suis
 
 
La tulipe ne sera une rose
Et la rose ne sera un pissenlit
à quoi sert espérer être une rose
Quand au fond "Je suis ce que je suis"

Je suis peut-être une tulipe
qui s'éveille à tous les printemps
Démontrant ses couleurs ses principes
Jugée souvent bien hors du temps

Je suis peut-être une rose
dégageant l'arôme de l'amour
on se pique sur mon côté morose
mais le bonheur revient au détour

Je suis peut-être un pissenlit
répandu et plutôt mal compris
mais sachez quand il est bien servi
il donnera du goût à votre vie

Qu'importe la fleur que vous soyez
vous avez tous un rôle à jouer
mais vous devez vous rappeler
de Celui qui vous a créé

La tulipe ne sera une rose
Et la rose ne sera un pissenlit
à quoi sert espérer être une rose
Quand au fond "Je suis ce que je suis"

Auteur : Roger Kemp

rose_plume

23:06 Écrit par Rose dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : texte, rose, positif |  Facebook |