05/01/2009

La théorie Gaia de Maxime Chattam

La théorie Gaia

de

Maxime Chattam

théorie_gaia

Un livre dans l'esprit de Chattam: suspense à gogo. Mais dur, très dur même à certains moments.

L'auteur y développe une théorie assez alarmiste. Sans doute trop alarmiste et pourtant ... à la base, il y a pas mal de vérités et de sources à réflexion!

C'est ça que j'aime chez Chattam: ses bouquins, on n'en sort jamais pareils! Les passages que j'ai choisis sont des réflexions qui interpellent la plupart d'entre nous.

Ne croyez pas pour autant que ce livre ne contient que de telles théories. Il y a véritablement une histoire bien ficelée, un suspense bien mené jusqu'au bout du livre.

sadness_gaia


Résumé

Imaginez que des émissaires de la Commission européenne sollicitent vos compétences pur résoudre un problème urgent ... et top secret.

Imaginez que votre femme soit envoyée sur une île au bout du monde avec un parfait inconnu, et que l'on perde tout contact avec eux.

Imaginez que vous vous retrouviez isolé par une terrifiante tempête au sommet d'une montagne en compagnie de scientifiques mystérieux.

Imaginez que le nombre de tueurs en série ait été multiplié par dix depuis 50 ans.

Imaginez que ces évènements soient liés par la violence des hommes.

Vous n'avez toujours pas peur?

Vous devriez...


Passages choisis:

Le monde est contrôlé par à peu près six mille individus, soit 0,00001 % de la population mondiale.

Ce sont eux qui décident des marchés, des tendances, des dépenses, des besoins, des priorités. Bref, ils façonnent le système.

Il s'agit de quelques politiciens, certains militaires et quelques milliardaires essentiellement.

Pour accéder à ces fonctions, il faut beaucoup d'ambition et un amour immodéré du pouvoir, qui permet de supporter les sacrifices nécessaires et la pression démesurée.

Ces deux facteurs sont les moteurs de ceux qui contrôlent le monde.

Des moteurs pervers, car il s'agit de névroses. De déviance de personnalités déséquilibrées d'une certaine manière.

Ainsi le monde est façonné par des déviants puissants.

Comment notre planète ne pourrait-elle pas prendre une trajectoire de destruction?

Il faut se rendre à l'évidence. Il n'y a aucune fatalité religieuse. Rien qu'une logique animale. Ce sont les êtres les plus agressifs de notre meute qui ont pris les rênes et nous les suivons aveuglément.

Vers le précipice.

********

Nous sommes ces entités calculatrices! A se replier sur nous-mêmes, sur nos propres désirs, à chercher à payer le moins cher, à calculer comment gagner plus d'argent  (....)

... un repli individuel accentué par le matérialisme où chacun dispose de ses propres biens, SA voiture, pour satisfaire SES envies, SES disques, SA télé, avec plus de chaînes pour regarder ce qu'il veut...(...)

Nous grandissons dans un système socio-économique qui nous façonne dès l'enfance ...(...)

Aveuglés par les excès de consommation, nous n'avons pas su mettre les barrières là où il en aurait pourtant fallu. Notamment en s'attaquant au marketing visant les enfants.

Ces mêmes enfants chez qui la notion d'instinct prédateur et de civilisation n'est pas parfaitement établie (...) le marketing ciblant les enfants s'est développé pour devenir ultra-agressif avec des shows télé entrecoupés de publicités destinées aux enfants (...) ... martelant toujours le même message: Consommez! Achetez!

(...) Sans le savoir, lorsque chaque jour vous les confrontez aux manipulations des campagnes de pub, vous ne vous contentez pas de les fidéliser, vous leur inculquez une réaction "Je veux ça". Il faut consommer pour être bien. Avoir ce jouet. Manger cette friandise. "Je veux". "Moi, je", "j'ai besoin de".

Très jeunes, trop jeunes, ils développent cet égoïsme latent (...) ... ces enfants deviennent des hommes (...) ce ne sont plus de simples calculateurs rationnesl, c'est bien pire: il y a un excès de "soi", un narcissisme dangereux. Une culture de la satisfaction personnelle.

******

Et pourtant, nous détruisons les forêts tropicales du monde entier, alors qu'on connaît leur importance, sans compter la biodiversité qu'elles recèlent et qui se perd jour après jour, toutes les vertus pharmaceutiques que nous aurions pu y trouver; 25 % de nos médicaments sont à base d'extraits de plantes et on les ravage.

De même qu'on continue de polluer, de saccager la Terre, c'est la logique économique que l'on privilégie et non celle de l'avenir. C'est ça l'homme civilisé?

rc2s8yf8

 

22:25 Écrit par Rose dans J'ai lu | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : j ai lu, maxime chattam, theorie gaia |  Facebook |

Commentaires

coucou Je te remercie pour ton gentil mot sur mon blog, je te souhaite une excellente année 2009 pleine de bonheur. Tu mas donné envie de lire ce livre, c'est gagné! bisous

Écrit par : aglae | 06/01/2009

coucou très jolies tes photos de givre..
Passe une excellente année 2009 !!
Bizouxxxxxxx

Écrit par : Tricotine | 06/01/2009

Merci Rose,je te souhaite a mon tour une année 2009,remplie de joie,bonheur,amour,et santé...Gros bisous heureuse de te revoir à bientôt

Écrit par : petzouille | 06/01/2009

Un très grand sujet de discussion, et ma clef de voûte, et quand bien même je crois encore aux qualités humaines.
J'ai regardé hier soir, l'émission sur la rtbf concernant le pauvre sort de abeilles et là je me suis sentie très inquiète et pas seulement pour elles mais surtout pour nous qui mangeons tout amélioré aux pesticides
belle journée, bises

Écrit par : Nanny | 07/01/2009

c'est bien ce genre de livre qui me rend si pessimiste. J'ai l'impression que nous sommes en train de remplacer la comète qui a détruit les dinosaures il y a 65 millions d'années et en le sachant, en regardant venir la catastrophe. Les Humains deviennent dangeureux pour eux et la planète...et je me demande si nous arriverons à changer assez vite.

Écrit par : Kristin | 07/01/2009

eh oui! c'est exactement çà et pourtant, est ce qu'enfin on cessera?
je lis Chattam mais là, il va me fiche la trouille:)! non, je ris, si on pouvait faire peur à certains sur un livre...
je te souhaite une belle soirée Rose, bises!

Écrit par : mimi | 07/01/2009

Bonjour, je participe à un petit concour et les question est la suivante: "dans "LE JARDIN DES SECRETS" en page 8, quel est le vrai prenom de la petite fille abandonnée sur le bateau? Georgiana, Ivory ou Clara" Quelqu'un saurait m'aider? Si oui merci de laisser la réponse sur mon skyblog ;) http://padbolgirl.skyblog.com
Merci

Écrit par : aurelie | 05/02/2009

Les commentaires sont fermés.