30/11/2007

Le sapin de Noël

couronne2

Pour me faire pardonner mon coup de gueule d'hier, je vous propose d'en savoir un peu plus sur l'origine du sapin de Noël.

sapin7


Déjà à l'époque des Celtes, il était question d'un arbre au 24 décembre, jour qu'ils considéraient comme la renaissance du Soleil. Etant donné qu'ils avaient coutume d'associer un arbre à chaque mois lunaire, ils avaient dédié l'épicéa (qui était "l'arbre de l'enfantement") à ce jour de décembre.

y_ligne_noel_28

Il y a aussi une histoire avec un moine Allemand de la fin du VIIe siècle, et la légende qui s'ensuivit :
Saint Boniface (né en 680) était un moine évangélisateur qui voulait convaincre des druides germains des environs de Geismar, que le chêne n'était pas un arbre sacré. Il en fit donc abattre un. "En tombant, l'arbre écrasa tout ce qui se trouvait sur son passage à l'exception d'un jeune sapin".
A partir de là, c'est la légende qui entre en jeu. D'après elle, saint Boniface aurait fait de ce pur hasard un miracle, et comme il était en train de prêcher la Nativité, il en profita pour déclarer : "Désormais, nous appellerons cet arbre, l'arbre de l'Enfant Jésus."
C'est ainsi que depuis, on planta en Allemagne de jeunes sapins pour célébrer la naissance du Christ.

y_ligne_noel_38
 
Et puis au XIe siècle, pendant l'Avent, les fidèles avaient coutume de présenter des scènes appelées Mystères, dont celle du Paradis. Et souvent, un sapin garni de pommes rouges y symbolisait l'arbre du Paradis. On dit que certains allèrent jusqu'à installer un vrai sapin. Mais mention d'un "arbre de Noël" ne fut faite pour la première fois qu'en 1521 ; c'était en Alsace.

y_ligne_noel_36

 
Le sapin décoré

104

Lui, ses premières citations datent de 1605 ; c'était en Allemagne. Pourtant, il existe une bien belle histoire au sujet d'une plus ancienne décoration lumineuse :
"Nous sommes au XVe siècle. Alors qu'il rentrait chez lui un soir d'hiver, le théologien Allemand Martin Luther* réfléchissait au sermon qu'il devait prononcer le lendemain. C'est alors qu'il fut frappé par la beauté de l'éclat des étoiles qui brillaient à travers les sapins. Il trouva le tableau si joli qu'il voulut le reproduire chez lui, à l'intention de sa famille. Pour cela il dressa un arbre et installa des chandelles sur les branches."
Peut-on voir là les premiers prémices de la coutume des bougies dans les sapins ?
*Martin Luther ((1483-1546) était moine augustin. Docteur en théologie,
il est considéré comme le point de départ de la Réforme, le mouvement religieux
qui a donné naissance en Europe aux Eglises protestantes.

sapinlumsapinlumsapinlumsapinlum

En France, l'introduction du sapin décoré a eu lieu, semble-t-il, en 1837. Ce fut à la cour royale, à la demande de la princesse Hélène de Mecklembourg après son mariage avec le duc d'Orléans.
…Toutefois, des rumeurs parlent d'un sapin qui aurait été déjà installé à la cour de Versailles en 1738 par Marie Leszczynska, reine de France par son mariage avec Louis XV. Ce qui fait que, surtout grâce aux émigrés d'Alsace-Lorraine chez qui la tradition du sapin existait déjà, l'arbre vert de Noël finit par s'implanter en France.

ynoe236ynoe236ynoe236

• La tradition du sapin de Noël ne commença à se développer vraiment qu'au début du XIXe, d'abord en Allemagne puis dans les pays slaves de l'Europe de l'Est.
Pour faire tenir les bougies, on se débrouillait comme on pouvait : cire, épingles… puis ensuite arrivèrent des minis bougeoirs à pince (en 1890) et des petites lanternes (à partir de 1902).

sapin48
 
Et arriva la fée électricité sur les sapins ! La première fois ce fut à New York en 1882. Edward Johnson (l'associé de Thomas Edison) installa une guirlande de 80 petites ampoules électriques. L'histoire dit qu'il les avait conçues lui-même. Le succès a été si grand qu'en 1890 a démarré une production de guirlandes électriques.
En 1896, le Quebec illuminait son premier sapin de Noël, à Westmount.
En 1912, c'était au tour de Boston (USA).
La mode était lancée ! Et les grands magasins ont sauté sur cette lumineuse occasion pour attirer la clientèle.
Pour le coup, les risques d'incendie qui avaient été importants à l'époque des illuminations par les bougies, s'en sont trouvés très diminués… Ce qui augmenta la durée de vie des sapins de Noël dans les demeures : on les installa bien avant le 24 et on les garda plus longtemps.

13:04 Écrit par Rose dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : noel, sapin, legende, origine |  Facebook |

Commentaires

je me souviens du premier sapin de Noël il sortait de son lit où il avait fait la sieste.. je revois ses yeux extasiés ... chaque année jusqu'au décès de mon mari , il y a toujours eu un arbre dans la maison

Écrit par : Tootsie | 30/11/2007

Merci Rose pour tous ces renseignements!

Écrit par : Kristin | 30/11/2007

COUCOU merci pour le renseignement, avec un peu d'avance, je souhaite une bonne fête à ton mari.
passe un bon week end et à bientôt

Écrit par : noutousssss95 | 01/12/2007

Coucou Rose
Ta déco est très jolie, passe une bon dimanche.
Bisous

Écrit par : Dany | 02/12/2007

trés intéressant! je me souviens trés bien des bougies tenues avec des petites pinces qu'on mettait bin au bout des branches de peur que le sapin brûle. Et il y avait aussi des boules que nous faisions nous-même: toute l'année on gardait le papier alu du chocolat et on en entourait des boules de platane ou des pignes de pin. On découpait dans du joli papier coloré des étoiles, des animaux, toute sorte de choses et ma mêre accrochait aussi des mandarines, des papillotes... Quel bonheur! c'est magique Noêl! pourvu que çà dire toujours, au moins cette fête -là!
gros bisous Rose, ravie d'avoir eu de tes nouvelles même si...

Écrit par : mimi | 03/12/2007

Les commentaires sont fermés.