23/09/2007

Rosine (2)

 

 pommier2

Une légère brume enveloppait la cour de récré ce matin-là. Après le calme du dimanche, elle résonnait à nouveau des cris d'enfants. Ici, une ronde, là-bas,
des fillettes sautaient à la corde, d'autres jouaient à "un, deux, trois pianos".

Tout proche de la grande cour de récréation, un petit jardin ... le jardin d'enfants comme l'appelaient les institutrices. Les filles avaient l'habitude de s'y rendre
pour rejouer les scènes du feuilleton du dimanche. On discutait ferme dans un coin afin de savoir qui aurait l'honneur, ce jour-là, de jouer le rôle de la belle
Isabelle. Toutes les filles de l'époque étaient amoureuses du beau Thierry la Fronde. Rosine aurait tant voulu mais elle s'effaçait toujours de la discussion et cela se terminait invariablement dans le rôle d'un "compagnon". Bah! Peu importe! Rosine aimait beaucoup cet endroit. Elle y rêvait parfois en observant longuement le verger tout proche. L'automne, les arbres se couvraient de belles pommes rouges et vertes. L'école en héritait parfois d'un panier plein, quand la récolte avait été bonne. Les classes, alors, embaumaient la bonne compote de pommes confectionnée par les élèves et qui mijotait tout doucement sur les gros poêles ronds. Ceux-ci trônaient au milieu de chaque classe , les enfants s'y réchauffaient tout autour quand ils rentraient le matin, certains ayant parfois parcouru pas mal de chemin à pied avant d'arriver à l'école.

Rosine aimait beaucoup l'école, ses odeurs de craies, de crayons de couleurs et d'encre, celle dans laquelle on trempait son "porte-plume" pour écrire des lignes
entières de lettres arrondies. Rosine, pas très adroite, était la championne des "pâtés". Pas d'effaceur à l'époque pour faire disparaître ces vilaines tâches d'encre, ce qui valait des mauvaises notes à Rosine "attention au soin!". Outre sa maladresse, Rosine était bonne élève. Elle était gourmande
de connaissances et se nourrissait de calculs, français et d'histoire comme d'autres se gavent de bonbons!

Madame Rose avait tout de suite décelé la soif d'apprendre chez Rosine. Madame Rose était institutrice et la douceur même. Elle portait la bonté sur son visage tout rond, tout rose et un peu fripé. C'est qu'elle était proche de la retraite, Madame Rose. Sa vie entière, elle l'avait consacrée aux enfants. Elle était de celles dont la seule présence réussissait à vous rassurer. Près d'elle, rien ne pouvait vous arriver.

Madame Rose avait pris Rosine sous son aile bienveillante. Elle la faisait étudier chez elle, le mercredi après-midi ou pendant les vacances. Rosine adorait la maison de Madame Rose. Une maison qui sentait bon la douceur de vivre. La petite cour était remplie de fleurs et le jardin de bons légumes. Madame Rose avait toujours un bon bol de soupe à offrir à Rosine. C'était sa petite récréation et quand Rosine dégustait son bol de soupe en compagnie de Madame Rose et sa maman âgée
qui vivait avec elle, c'était un petit moment de bonheur. Il faisait bon vivre là .... Au-dessus du petit abri de jardin, trônait une girouette qui fascinait Rosine, elle la regardait tourner avec le vent pendant de longues minutes.....

(à suivre)

tache_encre

23:31 Écrit par Rose dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir Un petit coucou en passant

Écrit par : Les sources du Nil | 24/09/2007

bonjour, Je passe te faire un petit coucou, j'espère que tu vas bien, comme je vois c'est toujours aussi joli par ici ton texte est très joli, sur ça passe une bonne journée bisous.

Écrit par : bouton d'or | 24/09/2007

KIKOU J'ai hate de connaître la suite.
Je te souhaite une excellente journée

Écrit par : Papillon6168 | 24/09/2007

Un gros bisous en passant Rose. Il est très joli ce texte.
Avec mes amitiés et bonne soirée

Écrit par : martine | 24/09/2007

Ah!! Que va-t-il se passer maintenant? J'ai hâte à la suite!

Écrit par : Kristin | 24/09/2007

enfin la suite! et bientôt le prochain épisode. C'est ravissant cette histoire. Tu l'as écrite déjà entièrement ou tu la fais avancer suivant tes humeurs?
bisous Rose,bonne semaine! ne puiserais-tu pas dans tes propres souvenirs?

Écrit par : mimi | 24/09/2007

tu peux me dire la date à laquelle l'histoire va finir, comme ça je reviens là et je lis tout d'un traite hihihi
ici à la maternelle on fait faire la compote aux enfants (enfin on faisait avec les anciennes maitresses) bisous

Écrit par : christine (hummm) | 24/09/2007

Petit coucou du soir de La Ferme du Bonheur..

Écrit par : tichat | 24/09/2007

Les commentaires sont fermés.